09
Mar 12

Rencontre avec Charles Ferdinand NothombLors de notre cycle de formation, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Charles-Ferdinand Nothomb. Ancien ministre de l’intérieur, des affaires étrangères, député européen, président de la chambre et des, à l’époque, jeunes PSC, il a accepté de nous faire part de son expérience politique ce lundi 27 février.

Pourquoi s’engager en politique ?
C-F N. : On constate une diminution flagrante du militantisme depuis les années 50 ; à cette époque, 5% de la population y consacrait son temps. De nos jours, nous sommes loin de ce pourcentage. Le simple fait de s’informer quant à la vie politique, c’est déjà une forme d’engagement ; si l’on observe la population, peu de gens connaissent réellement le monde politique. On peut naturellement s’informer de différentes manières ; lire, étudier, etc. La raison de mon engagement politique était, et est resté jusqu’à la fin de ma carrière, la décolonisation, à l’époque sujet à polémique. La première étape de cet engagement est donc de s’informer. Ensuite, il faut participer à un groupe, car faire de la politique tout seul, c’est bien, c’est intéressant, mais ça ne mène pas très loin. Inutile donc de disserter chaque après midi sur la classe politique après avoir lu le journal. Le débat fait progresser, et les erreurs forment l’expérience. Je me rappelle d’ailleurs de ma divergence d’opinion avec Paul-Henri Spaak quant à l’entrée de la Grande Bretagne dans le marché commun… prise de position de ma part qui s’avérera juste quelques années plus tard, et actuellement avec le possible retrait du pays de l’Union Européenne. Enfin, il faut choisir un sujet, car il est impossible, pour tout homme, de tout savoir sur tout, chacun a des centres d’intérêt, des sujets auxquels on s’intéresse davantage que d’autres. Dans l’ordre des choses, il est judicieux de tout d’abord, lorsque l’on s’engage politiquement, choisir un sujet relatif à la vie communale, locale, quitte à ensuite s’engager dans des sujets plus généraux, nationaux.

Lire la suite : Rencontre avec Charles Ferdinand Nothomb

05
Déc 11

Pourquoi la Belgique ne se positionne pas par rapport à la reconnaissance de l'Etat palestinien alors qu'il y a eu proposition de loi au Sénat ?

Pourquoi les pays européens sont-ils divisés sur cette question ?

Pourquoi le CCOJB, comité de coordination des organisations juives de Belgique, a-t-il écrit une pétition en défaveur d'une position claire de la Belgique sur cette question

Les EDH organisent, dans le cadre de l'Assemblée des Groupes Politiques (AGP) une conférence/débat ce mercredi 7 décembre à l'AGORA 12 à 20h.

Venez débattre avec nous et nos invités;

  • Vanessa MATZ, Sénatrice CDH
  • Claude KANDIYOTI, Représentant du COJB
  • Vincent LEGRAND, Professeur à l'UCL
  • avec comme modérateur, Vincent LABORDERIE

A mercredi!

19
Oct 11

Les EDH se félicitent de l'inauguration ce vendredi 14 octobre de 119 nouveaux logements UCL. En effet, Louvain-la-Neuve, comme les autres campus, connait actuellement un déficit de l'offre de logement. Selon une étude récente, il manquerait 1300 chambres sur le campus! Cette initiative de l'UCL est tout à fait positive car cela permettra de réduire le nombre d'étudiants ne trouvant pas de kot; elle l'est également dans le sens où le prix des ses logements reste dans les prix les plus bas de Louvain-la-Neuve.

Ces dernières années, les nouvelles constructions sur le site ne correspondait pas à l'esprit de démocratisation des études; les nouveaux kots étant relativement luxueux, leur coût s'en trouvait important.

Pour les EDH, l'intervention de l'UCL dans ce domaine se doit d'être importante au vue des nombreux problèmes que les étudiants rencontrent pour se loger.

11
Oct 11

Drink de rentrée des EDH Louvain-la-NeuveA vous tous qui avez envie de passer un bon moment autour d'un verre pour découvrir qui nous sommes ou tout simplement retrouver l'ambiance chouette et chaleureuse des EDH, rendez-vous ce mardi 11 octobre prochain dès 19h à la salle de la Ratatouille (rue des Wallons 67). (ENTRÉE GRATUITE)

Ce sera l'occasion pour tous ceux qui le souhaitent d'échanger vos opinions et de discuter des questions que vous vous posez à propos de notre groupe politique.

Sera également organisé pour cette occasion un SPEED-DATING politique à ne pas rater ! Trois invités de qualité seront présents :

  • Anne DELVAUX, ancienne journaliste à la RTBF, actuellement députée européenne, débattra du sujet plus qu'actuel de la crise de la dette en Europe.
  • Hamza FASSI-FIHRI, député bruxellois, échevin de la ville de Bruxelles et député régional, nous parlera des conséquences des négociations ayant trait à Bruxelles sur la culture dans la région de Bruxelles-Capitale.
  • Francis DELPÉRÉE, sénateur et constitutionnaliste réputé ayant enseigné à l'UCL, répondra à toutes vos questions à propos du nouveau gouvernement, de la rentrée parlementaire, du Sénat,...

Un programme bien complet en somme, qui se déroulera dans un cadre riche et convivial. Plus on est de fous, et plus on rit !

En espérant vous voir nombreux !

Page 2 sur 2