06
Oct 14

 

Du 24 au 28 septembre 2014 se déroulait le premier événement de l’année des European Democrat Students (EDS). Cette  fois, le Council Meeting se déroulait dans un petit pays d’Europe Orientale, la Moldavie. Les EDH y étaient présent par le biais de leur Secrétaire International, Julien Sassel.

Autrefois partie de l’URSS, Chisinau est aujourd’hui confronté à de nombreux défis sur son chemin vers l’intégration à l’Union Européenne. Ces défis sont tant internes qu’externes. Si dans le cas des questions internes, de nombreuses réformes ont été entreprises par les gouvernements qui se sont succédé (nous avons eu le plaisir de rencontrer différents membres du gouvernement actuel, chacun expliquant comment il s’est attelé à mettre en œuvre des réformes dans son domaine), certaines questions ne peuvent être résolues qu’en collaboration avec les puissances régionales.

En effet, la question de la Transnistrie (région qui a déclaré son indépendance lors de la fin de la Guerre froide) reste à ce jour irrésolue et ne pourra se régler qu’avec la coopération de la Russie et de l’Union Européenne. Pour les Moldaves, ce conflit gelé ressemble furieusement à ce qui se passe actuellement chez leurs voisins ukrainiens, c’est pourquoi ce sujet a été fréquemment abordé durant le séjour, tout comme d’autres problèmes régionaux. Ces différents points ont été évoqués entre autres lors d’un tour en bateau sur le fleuve Nistru (ou Dniestr) qui sert de ligne de démarcation entre la Transnistrie et le reste de la Moldavie.

Comme tout Council Meeting, la rencontre était l’occasion de discuter de politiques qui touchent les jeunes et étudiants. Pour cela, différentes motions ont été discutées au sein des groupes de travail, portant sur les Droits de l’Homme, l’Enseignement Supérieur et la Recherche, ainsi que les Politiques Européennes. Après l’événement formel du Council Meeting et une dernière soirée qui nous a permis de découvrir différentes spécialités locales, le temps des adieux était déjà venu. Nous remercions les organisateurs qui nous ont permis de découvrir la Moldavie et nous souhaitons pouvoir revoir tous ces jeunes européens lors du prochain Council Meeting en novembre à Rome.