02
Mar 11

Suite au vote en commission de la réduction des années d’études en médecine (de 7 à 6 ans), la députée Fédérale Catherine Fonck (cdH) et les EDH se réjouissent que la Belgique se place en conformité avec les directives européennes de 1993 et le processus d’harmonisation de Bologne ainsi qu’avec l’arrêt du Conseil d’Etat de 2009.

Néanmoins, ils tiennent à formuler des remarques importantes quant aux enjeux à court, moyen et long terme qu’implique la mise en œuvre de cette réduction du nombre d’années d’études en médecine. La qualité des études ainsi que la liberté pour l’étudiant diplômé de pouvoir pratiquer sa profession doivent être garantis ! Des questions fondamentales restent sans réponse !

Lire la suite : Les EDH et Catherine Fonck soutiennent la réduction des années d’études…même si tout reste à...

15
Nov 10

La fin de cette semaine devrait marquer la naissance de l’UCLouvain issue de la fusion des quatre universités de l’Académie Louvain. Nous sommes convaincus que ca sera un grand jour dans l'histoire de l'enseignement supérieur de la Communauté Française de Belgique, l'aboutissement d'un projet, qui a mobilisé l’énergie d'hommes et de femmes, professeurs, chercheurs, étudiantes et étudiants afin de construire une grande institution universitaire, résolument tournée vers l'avenir, résolument inscrite dans le siècle du savoir et de la connaissance.

A l'heure où le processus de Bologne entame sa deuxième décennie, nous sommes heureux de constater que l'UCLouvain n'a pas raté le train de l'européanisation de l'Enseignement Supérieur, et l'internationalisation de nos systèmes universitaires. En effet, cette fusion offrira des opportunités de rayonnement sur la scène internationale pour l’ensemble des entités de l’UCLouvain. Elément non-négligeable si on veut donner un élan socio-économique à la Wallonie et à Bruxelles.

Lire la suite : Les EDH espèrent une issue favorable au processus de fusion de l’Académie Louvain.

21
Sep 10

Les Etudiants Démocrates Humanistes (EDH) se réjouissent des déclarations de la Ministre fédérale de la Santé, Mme Laurette Onkelinx qui pour la première fois s’est déclarée contre le numérus clausus imposé en médecine.

Après l’avoir dénoncé mainte fois depuis des années, les EDH se félicitent de la prise de conscience tardive de la Ministre qui reconnait ENFIN le caractère contradictoire du Numerus-Clausus. Quelle idée saugrenue que de limiter le nombre de nouveaux praticiens en période de pénurie dans certaines régions ou dans nombres de spécialisations, alors que des médecins sont appelés de l’étranger pour faire face à cette pénurie croissante.

Lire la suite : Le début de la fin du Numerus clausus ?

Page 4 sur 4